La médecine ancienne aux enchères  Abonné

Publié le 23/02/2018
C’est un voyage dans le temps que propose la vente chez Drouot de la collection Claude et Danielle Renner. Ce cardiologue et son épouse ont durant une quarantaine d’années accumulé un grand nombre d’objets et instruments médicaux du XVIIe au début du XXe.
Medecine aux encheres

Medecine aux encheres

Le clou de la vente sera incontestablement un des premiers stéthoscopes en bois de cèdre ayant appartenu au docteur Gilopieu réalisé autour de 1820 (estimation : 5 000 euros). Cette invention a une histoire. Un après-midi d’octobre 1815, René Laennec passe sous les guichets du Louvre. Il voit des enfants qui jouent parmi les décombres. Un gamin gratte l’extrémité d’une longue poutre avec une épingle. À l’autre bout, l’oreille collée, ses camarades recueillent les sons. Laennec s’arrête devant ce jeu et immédiatement trouve la réponse à un problème qu’il se posait depuis longtemps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte