Cancer colorectal métastatique

La majorité des patients bénéficient d’un typage KRAS  Abonné

Publié le 06/04/2012
Premier travail national, l’étude Flash-KRAS montre que 81,1 % des patients éligibles bénéficient du test génétique KRAS, afin de connaître le traitement le plus approprié à leur cas.

Le test de génotypage KRAS permet de savoir s’il est intéressant pour le patient souffrant d’un cancer colo-rectal métastatique de recevoir ou non un anti-EGFR (epidermal growth factor receptor). Seuls ceux qui présentent un gène KRAS sauvage, soit 60 % des patients, y sont éligibles car, dans ces cas et non les patients au gène KRAS muté, ce traitement apporte un gain de survie par rapport à la chimiothérapie simple. « KRAS est le seul biomarqueur prédictif de réponse validé dans le cancer colorectal métastatique » affirme le Pr Jean-Louis Merlin (Centre Alexis Vautrin, Nancy).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte