La lutte contre le tabagisme reste une priorité  Abonné

Publié le 12/10/2018
Sevrage tabac

Sevrage tabac
Crédit photo : ANNA HYMAS/SPL/PHANIE

La lutte contre le tabagisme reste une priorité

Si de plus en plus d’arguments suggèrent que des interventions précoces, dès l’enfance, pourraient permettre de prévenir la survenue d’une BPCO chez des sujets à risque (lire ci-dessus), l’arrêt du tabac reste pour le moment le meilleur moyen de modifier l’histoire naturelle de la maladie une fois celle-ci installée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte