La Lozère met le paquet pour attirer les généralistes  Abonné

Publié le 17/04/2009

Crédit photo : ©DR

La Lozère, le département le moins peuplé de France (77 000 habitants), prend les devants pour lutter contre les déserts médicaux. Déjà, pendant les débats à l’Assemblée nationale, l’un de ses députés, l’UMP Pierre Morel A l’Huissier, s’est illustré en affirmant que son département disposait de plus de vétérinaires que de médecins généralistes. Le Conseil général, présidé par son suppléant Jean-Paul Pourquier (photo) a ainsi pris de l’avance sur le projet de loi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte