La longévité masculine passe le seuil des 80 ans au Japon

Publié le 01/08/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

L’espérance de vie des hommes japonais a franchi, pour la première fois l’année dernière, la barre des 80 ans. Le ministère de la Santé japonais a indiqué la semaine dernière qu’un garçon japonais né en 2013 pouvait espérer vivre 80,21 années, contre 79,94 en 2012.

Une belle performance puisque dans le monde, l’espérance de vie dépasse les 80 ans dans seulement trois autres pays. Hong Kong est premier du classement avec 80,87 ans de longévité pour les hommes, suivent dans l’ordre l’Islande, la Suisse et donc le Japon. A titre de comparaison, l’espérance de vie masculine en France est de 78,7, d’après les chiffres provisoires de l’Ined à fin 2013.

Il fait donc bon vivre au pays du soleil levant puisque les femmes japonaises détiennent quant à elles le record de longévité. Leur espérance de vie est passée en 2013 à 86,61 ans (contre 85 ans en France). On attribue généralement cette bonne santé des japonais à un régime alimentaire sain et un système de soins efficace.

Cette longévité n’a toutefois pas que des avantages. Combinée au faible taux de natalité, elle menace de provoquer une grave crise démographique. La population du Japon a encore diminué en 2013. Sur les 127 millions d’habitants du pays, les 65 ans et plus représentent désormais plus d’un quart de la population. Une proportion, qui, d’après les estimations du gouvernement, devrait atteindre les 40% en 2060.


Source : legeneraliste.fr