La limitation du recours à l’aide médicale d’Etat repoussée

Publié le 28/10/2010

La commission des Affaires sociales de l'Assemblée a rejeté mercredi un amendement UMP limitant le champ de l'Aide médicale d'Etat (AME), qui permet un accès gratuit aux soins pour les personnes étrangères résidant en France de manière irrégulière. L'amendement en question présenté par Dominique Tian (UMP) prévoyait de limiter au conjoint et aux enfants le bénéfice de l'AME, il réduisait également le panier de soins aux soins urgents vitaux et réduisait à trois mois au lieu d'un an la durée d'admission à l'AME. Plusieurs associations, dont Médecins du Monde et le Secours Catholique avaient protesté contre ces nouvelles restrictions dans l’accès aux soins. Lors du récent débat sur le projet de loi sur l'immigration, ds amendements UMP pour refondre cette aide avaient déjà été repoussés. Mais, le gouvernement avait déclaré que le débat aurait lieu pendant l'examen du budget 2011. Selon le rapporteur des crédits "Santé" du budget 2011, Rémi Delatte (UMP), le gouvernement étudie toujours la piste d'une participation financière annuelle à l'AME, de «l'ordre de 30 euros» par personne selon lui, ainsi qu'une limitation du champ du soin.


Source : legeneraliste.fr