La justice enquête sur des pratiques douteuses présumées au CHU de Caen

Publié le 25/11/2009

Le parquet de Caen a ouvert une enquête préliminaire à la suite d'une plainte de deux médecins accusant le CHU de Caen de « pratiques douteuses », comme la réutilisation de matériel à usage unique. « Comme pour tout dépôt de plainte, sauf quand elle est farfelue, nous vérifions sa matérialité. Cet usage de produits médicaux, est-ce une infraction ou pas, on n'en sait rien » pour le moment, a déclaré à l'AFP le procureur de Caen François Nicot. La plainte contre X a été déposée par le chef des médecines vasculaires au CHU Dominique Maïza, 61 ans, et par le codirecteur du laboratoire cathéterisme de l'établissement, Martial Hamon, 45 ans, conseillés par le médiatique avocat Gilbert Collard. Les deux professeurs dénoncent un « usage illicite de matériel médical à usage unique » et des « pratiques de harcèlement » comme l'envoi de courrier diffamatoires à leur égard. En mars, l'ex-directeur du CHU Joël Martinez a démissionné avant d'être mis en examen en juillet après avoir notamment réalisé 970 000 euros de travaux aux frais de l'hôpital dans sa maison.Le CHU de Caen, handicapé par un bâtiment truffé d'amiante, est par ailleurs plombé par les déficits.


Source : legeneraliste.fr