La hausse de la taxe CMU plombe les comptes de la MGEN

Publié le 30/04/2010

L’augmentation de la taxe mutualiste sur la CMU a coûté cher aux complémentaires. La Mutuelle générale de l'Education nationale (MGEN), première mutuelle santé de France, vient d’annoncer un déficit de 39,6 millions d'euros en raison, dit-elle, de la hausse de cette taxe, qui est passée de 2,5% lors de son instauration en 2000 pour financer la CMU, à 5,9% en 2009. Sans l'augmentation de la taxe CMU, la MGEN aurait été bénéficiaire, précise Fabrice Henry, le trésorier général du groupe, son rapport annuel, puisque cela a représenté un coût supplémentaire de 44 millions d'euros.


Source : legeneraliste.fr