Cancer du sein

La HAS revoit le dépistage  Abonné

Publié le 03/02/2012
Afin d’améliorer la participation des femmes au programme de dépistage organisé du cancer du sein, la HAS propose une évolution du dispositif. Avec notamment un rôle accru pour le médecin traitant.

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

« 80 % de patientes de 50 à 74 ans ayant bénéficié d’une mammographie dans les deux ans ». Parmi les objectifs fixés par la nouvelle convention dans le cadre du paiement à la performance, celui qui concerne le dépistage du cancer du sein reste très contesté, de nombreux praticiens estimant difficile d’être moteur sur un acte dont la prescription et la réalisation leur échappent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte