La grippe fait rage aux Etats-unis

Publié le 11/01/2013

"Il semble que ce soit la pire saison de grippe que nous ayons eue depuis dix ans", estime le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID). Aux Etats Unis, l'épidémie de grippe fait rage dans la plupart des Etats du pays, et a provoqué la mort de 18 enfants et entraîné plus de 2.200 hospitalisations à ce jour. A ce jour, 41 Etats de l'Union et la ville de New York font part de taux élevés de personnes atteintes de la grippe. La grippe a commencé plus tôt que l’an passé. Outre Atlantique, la souche du virus dominante est H3N2, et heureusement le vaccin cette année correspond bien à cette souche. Pour le moment, le bilan du nombre de morts ne porte que sur des enfants. Le bilan des décès chez les adultes sera connu à la fin de la saison, indique le Dr Fauci. On mesure l'étendue de la grippe et de ses effets dans la population en estimant le nombre de personnes qui sont allées aux urgences qui confirment les cas, explique-t-il. Et cette année, la proportion est assez élevée, approchant les niveaux de la grippe de la saison 2003-2004 considérée comme modérément sévère. Tout en soulignant que la sévérité de l'épidémie n'était pas encore connue, le Dr Joe Bresee, patron du service d'épidémiologie et de prévention des maladies, pointe qu'un "très grand nombre" de personnes sont déjà touchées par la maladie. "Nous recevons aussi des rapports faisant état de très fortes grippes et d'hospitalisations", ajoute-t-il. Dans certains endroits, la situation est jugée critique alors que les hôpitaux ont peine à faire face au flot des malades souffrant de la grippe.


Source : legeneraliste.fr