La graisse brune, future cible de l’obésité  Abonné

Publié le 17/04/2009

Crédit photo : ©CDRC-APHP/PHANIE

Le pourcentage d’hommes sains ayant de la graisse brune est élevé, mais sa mobilisation est réduite chez ceux en surpoids ou obèses. Elle joue probablement un rôle important sur le plan métabolique et le fait qu’elle persiste chez l’obèse suggère qu’elle pourrait être une cible de traitement de l’obésité. Des études animales indiquent que la graisse brune intervient dans la thermorégulation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte