64e Festival de Cannes

La France qui gagne ?  Abonné

Publié le 06/05/2011

Robert de Niro, président du prochain festival de Cannes, aime-t-il le cinéma français autant que Sean Penn (dont on n’a pas oublié le coup de cœur pour Entre les murs il y a deux ans) ? Réponse le 21 mai prochain. D’ici là, trois films auront représenté nos couleurs : Pater, d’Alain Cavalier, où l’on suit un dialogue intimiste entre le cinéaste et un comédien (Vincent Lindon) ; Polisse, de Maiwenn, ou le quotidien de la brigade de protection des mineurs, avec une escouade de comédiens, parmi lesquels Karin Viard et Joey Star.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte