Essais cliniques

La France moins attractive pour la recherche  Abonné

Publié le 27/05/2011
Les industriels font moins d’essais cliniques en France mais la facilitation des procédures administratives et les pôles d’excellence pourraient relancer la dynamique.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

En 2010, 8% des patients ont été recrutés en France dans les essais cliniques internationaux, une situation que le Dr Soizic Courcier (LEEM) a jugé « stable », selon une enquête faite sur 328 études internationales sponsorisées par l’industrie pharmaceutique, Néanmoins, le nombre d’études proposé en France a diminué de 70 % en 2006 à 40 % en 2010. A l’inverse, les pays de l’Est continuent leur progression avec 22 % de patients inclus dans les essais cliniques mondiaux, contre 18 % en 2008 et la participation de l’Asie est croissante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte