La France a enregistré une surmortalité de 22 % entre le 1e mars et le 4 mai, selon l'INSEE  Abonné

Publié le 16/05/2020
Insee

Insee
Crédit photo : Insee.fr

La France a enregistré une surmortalité de 22 % entre le 1er mars et le 4 mai, par rapport à la même période de 2019, mais cet indicateur, révisé chaque semaine, est en baisse, confirmant la décrue de l'épidémie de coronavirus, a annoncé l'Insee ce vendredi.

Cette surmortalité a été calculée en comparant le nombre de décès cumulés — toutes causes confondues — enregistrés par les services de l'état civil sur les semaines indiquées, par rapport aux mêmes semaines de 2019. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte