La FMF dénonce les députés félons  Abonné

Publié le 21/10/2011

La FMF entend désormais « désigner les députés responsables du durcissement » des textes qui pénalisent les médecins. Désormais lorsqu’un parlementaire déposera proposition ou amendement coercitif, la FMF lui écrira et enverra le courrier à tous les médecins de sa circonscription. Première cible du syndicat de Jean-Paul Hamon, les députés Jacquat, Door, Bur, et Féron, coupables d’avoir réautoriser les caisses à récupérer des indus en matière d’ALD sur le dos des médecins.


Source : Le Généraliste: 2578