La FHF retoque la Cour des comptes qui lui répond  Abonné

Publié le 28/02/2014

En septembre dernier, la Cour des comptes aurait découvert un gisement potentiel de cinq milliards d’euros pour les finances publiques, celui de la chirurgie ambulatoire. La Fédération hospitalière de France (FHF) a aussitôt refroidi les convoitises suscitées par un tel chantier. Il ne s’élèverait plus qu’à 570 millions d’euros. La FHF fait ainsi la leçon aux magistrats de la rue Cambon qui auraient aligné avec légèreté ces chiffres en s’appuyant sur « un simple diaporama de l’Anap ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte