La FFC veut sensibiliser sur les pathologies cardiovasculaires  Abonné

Publié le 12/10/2012

Première cause de mortalité chez les femmes âgées et deuxième chez les hommes, après le cancer, les maladies cardiovasculaires sont trop souvent banalisées et méconnues par la population française, selon la Fédération Française de Cardiologie (FFC) qui partira en campagne, du 27 octobre au 4 novembre sur ce thème. Un sondage IFOP, dévoilé cette semaine, montre en effet qu’une majorité de personnes demeure encore mal informée sur le sujet (55 %) et particulièrement les femmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte