Acné

La féminité disculpée  Abonné

Publié le 18/05/2018
Pilule, maquillage, cycles menstruels, etc. : les femmes acnéiques attribuent volontiers leurs symptômes à leur féminité. Mais l’impact de ces facteurs dans la survenue ou l’aggravation de l’acné apparaît en fait limité.
Photo acné

Photo acné
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Avec une prévalence proche de 70 % entre 11 et 18 ans, l’acné est très fréquente chez les adolescents des deux sexes. En revanche, passé un certain âge, les femmes sont davantage touchées, avec une prévalence de 12 % entre 25 et 58 ans vs 3 % chez l’homme.

Parmi les facteurs spécifiquement féminins, l’âge des premières règles et leur régularité ont été évoqués, mais les études récentes ne retrouvent pas d'impact significatif. En revanche, plusieurs études confirment la plus grande sévérité de l’acné en période prémenstruelle. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte