La double peine du Dr X  Abonné

Publié le 01/10/2010

Il est âgé d’une quarantaine d’années. Il exerce en solo à la périphérie de l’ancienne capitale des Gaules. Et tient, pour l’heure, à conserver l’anonymat. Différentes procédures judiciaires sont en cours. L’une à l’encontre de la cpam de Lyon, en forme de contre-attaque. Quant à la seconde, le praticien estime qu’il « est trop tôt pour exposer » ici sa stratégie. Reste que celui qui se définit lui-même comme « un bon médecin généraliste, soucieux de ses patients et des comptes de la Sécu », est aujourd’hui furieux, et révolté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte