Ophtalmologie

La DMLA, un enjeu de vie psychosocial  Abonné

Publié le 16/11/2012
?En investissant 2,9 milliards d’euros en 2011, Bayer

La DMLA est la plus fréquente cause de perte de vision sévère dans les pays industrialisés. Cette pathologie affecte la rétine au niveau de la macula, ce qui a pour conséquence une perte de la vision centrale alors que la vision périphérique est conservée. Elle peut être très rapidement évolutive avec une dégradation visuelle en quelques mois. « La DMLA multiplie par deux la mortalité », a précisé le Dr Willam W. Li (président de l’angiogenesis foundation).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte