Anxiété de séparation

La détresse est intense  Abonné

Publié le 01/10/2010
L’anxiété de séparation est le trouble anxieux le plus fréquent chez l’enfant. L’âge de début se situe habituellement aux alentours de 6-7 ans et le trouble est plus fréquent chez les filles que chez les garçons.

Crédit photo : ©JIM VARNEY/SPL/PHANIE

S’il peut être spontané, L’anxiété de séparation survient le plus souvent à la suite d’un événement de vie stressant (décès, déménagement…) entraînant une modification dans le profil d’attachement de l’enfant. Son diagnostic repose sur un ensemble de critères définis par le DSM-IV : manifestations de détresse intense lorsque l’enfant est séparé des personnes auxquelles il est attaché ou lorsqu’une séparation est à redouter, ruminations et préoccupations morbides portant sur l’intégrité de la famille et de l’enfant lui-même, nostalgie du chez soi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte