Théâtre (2)

« La dernière conférence de presse de Vivien Leigh »  Abonné

Publié le 05/02/2010

Aussi blonde que Vivien Leigh était brune, Caroline Silhol prête son charme sophistiqué à l’inoibliable Scarlett d’ »Auitant en emporte le vent ». Son monologue fait revivre les hauts et les bas d’une vie sentimentale et d’une carrière mouvementées, de l’enfance en Inde au tournage de l’épopée qui fit la gloire de la star. Elle évoque son grand amour, Laurence Olivier, et l’échec de leur « Roméo et Juliette » à Broadway. Pour finir par la Blanche Dubois d’ »Un tramway nommé désir » de Tennessee Williams, avec le « délicieux » Marlon Brando.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte