La démocratie sanitaire en 2014, un bilan en demi-teinte  Abonné

Publié le 28/02/2014

Dans le cadre de son discours sur la stratégie nationale de santé en 2013, Marisol Touraine, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, a rappelé que la qualité d’un modèle de santé publique se mesure à la place qu’il accorde aux patients : « Le ministère de la Santé fut celui de l’hôpital, puis des professions de santé : il doit être celui des patients. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte