La décennie sous le signe de l’épigénétique  Abonné

Publié le 10/02/2012

Après le séquençage complet du génome qui a permis l’émergence de thérapies ciblées bloquant une protéine ou un gène responsable de la cancérisation, la nouvelle décennie s’annonce être celle de l’épigénétique. En effet, le code épigénétique, sensible aux facteurs environnementaux, régule l’expression des gênes ce qui lui confère une responsabilité majeure dans le fonctionnement normal ou anormal d’une cellule. Il serait impliqué dans près de 70% des processus de cancérisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte