Obésité

La cure thermale fait ses preuves  Abonné

Publié le 28/01/2011
Pour la première fois, la supériorité d’une cure thermale sur un accompagnement par le médecin traitant pour une perte de poids significative et durable est démontrée.

Maâthermes, un essai randomisé contrôlé, a porté sur 257 patients obèses (IMC › 30 kg/m2) ou en surpoids (IMC entre 27 et 30 kg/m2) de 51 ans en moyenne, dont 80 % de femmes. Suivis par leur médecin généraliste, les patients du groupe « témoin » ont bénéficié de conseils diététiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte