La CSMF juge discriminatoire le rapport Laurent sur les dépassements des PH

Publié le 08/04/2013

La CSMF n’a pas du tout apprécié les suggestions du rapport Laurent à la ministre de la Santé concernant la régulation de l’activité libérale dans les établissements publics. Sa principale recommandation, l’idée d’autoriser une plus grande marge de tolérance sur certains dépassements d’hospitaliers, en tenant compte «d’une forte plus-value intellectuelle» fait bondir le syndicat de Michel Chassang. «Stupéfaite», la Conf y voit «une injure aux praticiens libéraux en niant leur plus-value intellectuelle et leur technicité.» Et de rappeller que la cotation C3 à 69 € existe déjà à l’hôpital et que «les praticiens libéraux exclusifs en sont écartés, ce qui constitue en soi une injustice flagrante.» Au final, la CSMF met en garde le Gouvernement : elle n’acceptera pas «une discrimination dans l’appréciation des pratiques tarifaires abusives selon que les médecins exercent dans un établissement public ou dans un cabinet de ville.»


Source : legeneraliste.fr