La CSMF dénonce le report des élections aux URPS

Publié le 30/03/2010

«De qui se moque-t-on ?» La CSMF n’a pas du tout aprécié le report par la Ministre de la Santé de la date des élections professionnelles aux URPS. Initialement prévues un peu avant l’été, elles se tiendront finalement lieu le 29 septembre. Dénonçant cet «odieux magouillage » du calendrier des échéances électorales et conventionnelles, le syndicat de Michel Chassang estime que « les conséquences sont nombreuses et en tout premier lieu pour les médecins libéraux qui voient reporter d’autant la conclusion d’une nouvelle convention et les solutions à la situation dramatique dans laquelle se trouve aujourd’hui la profession.» Le syndicat explique notamment que, compte tenu des délais légaux, la hausse du C ne sera désormais plus possible avant fin 2011. La Conf’ en profite pour mettre en cause MG France : «En acceptant le report des élections au 29 septembre, MG France s’est rendu complice ce week-end, des économies que les Caisses et le Gouvernement vont pouvoir continuer de faire sur le dos des médecins.»


Source : legeneraliste.fr