Convention

La CSMF boycotte les négos  Abonné

Publié le 18/12/2009

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Vendredi dernier devant l’Association des journalistes de l’information sociale, Roselyne Bachelot a confirmé qu’elle ne souhaitait pas qu’une nouvelle convention puisse être signée avant la tenue des élections professionnelles aux URPS, prévues en théorie à la fin du printemps 2010. En réponse, le conseil confédéral de la CSMF a décidé ce week end de « quitter définitivement la table d’une négociation conventionnelle, où manifestement ceux qui négocient ne sont pas ceux qui décident ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte