La Croix Rouge va envoyer des médecins aux frontières de la Libye

Publié le 24/02/2011

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé mercredi qu'il s'apprêtait à envoyer dans les pays voisins de la Libye une douzaine de médecins et d'infirmières. «Idéalement, nous espérons envoyer jeudi trois équipes médicales dans les pays voisins de la Libye», a expliqué à l'Agence France Presse un porte-parole du CICR, Steven Anderson. «Chacune de ces équipes est composée d'un médecin, de deux infirmières et d'un anesthésiste», a-t-il ajouté. Les équipes, comprenant du personnel des Croix-Rouge norvégienne, finlandaise et allemande, disposeront de matériel chirurgical permettant de soigner 2.000 blessés. Steven Anderson a souligné qu'il s'agissait d'un «déploiement en deux étapes», l'objectif final étant d'avoir les équipes en Libye même. Pour l'instant, seul le Croissant-Rouge libyen est autorisé à travailler en Libye.

Pour sa part, un médecin français tout juste rentré de Benghazi (est de la Libye) a estimé mercredi que les affrontements dans cette ville avaient fait «plus de 2.000 morts»: «Benghazi a été attaqué le jeudi. Nos ambulances sur le terrain ont compté, le premier jour, 75 morts; le deuxième, 200; ensuite plus de 500», a affirmé Gérard Buffet, médecin pendant un an et demi au Benghazi Medical Center, dans un témoignage publié sur le site internet de l'hebdomadaire Le Point. «Au total, estime le médecin je pense qu'il y a plus de 2.000 morts» à Benghazi.


Source : legeneraliste.fr