La couverture vaccinale, un indicateur incontournable mais insuffisant  Abonné

Publié le 26/09/2014

Alors que la couverture vaccinale est considérée comme l’étalon-or pour évaluer la protection d’une population vis-à-vis des infections à prévention vaccinale, certains auteurs soulignent les limites de cette approche et mettent en avant l’importance d’un nouvel indicateur : le retard vaccinal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte