Achats sur Internet

La contrefaçon dans le collimateur  Abonné

Publié le 22/10/2010
Devant un trafic générant 75 milliards d’euros annuels, l’Afssaps se mobilise face aux risques des médicaments achetés sur la Toile.

Crédit photo : ©VICTOR HABBICK VISIONS/SPL/PHANI

La situation est inquiétante. Parmi les 17 produits achetés par l’Afssaps, 5 étaient vendus comme des compléments alimentaires à visée amaigrissante et 12 étaient présentés comme des médicaments (antiviraux, antipsychotiques, médicaments contre l’obésité). 3 des 5 produits vendus comme des compléments alimentaires comportaient une ou plusieurs substances pharmacologiquement actives. Parmi ces substances, les analyses ont notamment montré la présence de sibutramine, inscrite sur la liste des substances à surveillance particulière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte