Démocratie sanitaire

La concertation rendue obligatoire  Abonné

Publié le 28/02/2014
La parole a bien été donnée aux usagers depuis la loi du 4 mars 2002. Mais l’objectif est maintenant de leur confier le pouvoir de décision par le biais de la concertation rendue obligatoire. Description.

Faut-il rendre obligatoire la concertation avec les usagers en matière de démocratie sanitaire ? Dans le rapport sur le sujet qu’a remis le 14 février dernier, Claire Compagnon, coordinatrice de la mission Développement de la démocratie sanitaire, la réponse à cette question est affirmative. En effet, les associations de patients se plaignent souvent de participer à des commissions où les politiques par exemple ne se déplacent pas. Ou bien elles ne sont pas invitées à des groupes de travail où des décisions importantes peuvent être prises.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte