Gynécologie

La colposcopie reste mal utilisée en France  Abonné

Par
Publié le 18/03/2016
Constatant une utilisation insatisfaisante de la colposcopie en France, la Société française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale plaide pour l’instauration d’une charte de qualité afin d’uniformiser les pratiques..
colposcopie

colposcopie
Crédit photo : GARO/PHANIE

La colposcopie  est insuffisamment (ou mal) utilisée aujourd’hui en France par des praticiens ne connaissant pas suffisamment la pathologie du col et son histoire naturelle. C’est le constat de la Société française  de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale (SFCPV) dans un communiqué de presse daté  du 8 mars 2016.   Elle relève qu’on compte  aujourd’hui dans notre pays environ 30 000 actes de conisation et que, selon une étude déclarative, 70 % des médecins qui la pratiquent n’utiliseraient pas le colposcope au bloc opératoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte