La cnamts veut supprimer 4000 postes d’ici à 2013

Publié le 29/07/2010

Comme toutes les administrations, la Cnam est soumise à la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Elle devrait ainsi devrait supprimer près de 4.000 postes d'ici 2013. Cette perspective, qui doit être évoqué jeudi 29 juillet au conseil de la Cnamts, suscite la colère des syndicats et même du président CFDT de la Caisse qui prévoit de voter contre cette mesure souhaitée par l'Etat. "L'objectif à fin 2013 est de réduire les effectifs de 3.950, ce qui correspond à la moitié des 8.400 départs en retraite prévus sur la période avec un petit bonus de 250", a déclaré à l'AFP Michel Régereau. Les effectifs de la branche maladie, par exemple les agents des caisses primaires ou régionales d'assurance maladie (CPAM, CRAM), ont déjà diminué régulièrement depuis plusieurs années. De près de 85.000 en 2003, ils sont passés à 75.243 en 2009, selon le projet de convention d'objectifs et de gestion (COG). Pour sa part, Caroline Ferrera, administratrice CGT aprécisé que sa centrale syndicale "ne peut pas cautionner de telles suppressions d'emplois".


Source : legeneraliste.fr