Santé publique

La cigarette électronique cancérigène ?

Publié le 27/11/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les vapeurs de cigarettes électroniques sont-elles cancérigènes ? Dans un rapport remis jeudi au ministère japonais de la Santé, l'Institut national de la santé publique du Japon relance le débat sur l’innocuité du vapotage et suggère que certaines e-cigarette contiendraient des substances cancérigènes en quantités parfois bien supérieures à la fumée de tabac…

Il ressort en effet de ce document brut – sans conclusion définitive – que les vapeurs absorbées contiennent entre autres souvent du formaldéhyde, un composé aussi appelé formol considéré comme favorisant les cancers, de l'acroléine, du glyoxal (ou éthanedial) ou encore du méthylglyoxal et de l'acétaldéhyde (ou éthanal).

Les tests ont été réalisés avec une machine qui effectue à chaque fois une série identique de 15 bouffées, à dix reprises, à partir de la même cartouche, avec des pauses.

« Pour une des marques analysées, l'équipe de recherche a trouvé un niveau de formaldéhyde qui a atteint jusqu'à plus de dix fois celui contenu dans une cigarette traditionnelle », a expliqué à l'AFP le chercheur Naoki Kunugita qui a dirigé l'étude. « Les taux varient grandement d'une marque à l'autre et même pour une même marque d'un échantillon à l'autre ». ont cependant souligné les chercheurs qui ont mesuré les concentrations de ces différentes substances pour diverses marques (non citées) de cigarettes électroniques. Par ailleurs, pour les autres substances, les concentrations n'atteignent pas de tels niveaux, selon les données communiquées qui montrent surtout des écarts très importants entre les différents produits et selon les conditions d'usage.

« Le gouvernement japonais étudie les risques potentiels associés à cette pratique afin de décider comment la vente et la consommation des cigarettes électroniques devraient être régulées », a expliqué un fonctionnaire du ministère de la Santé.

En France, de nouvelles mesures encadrant la vente et l’usage de la e-cigarette ont été annoncées à l’automne à l’occasion de la présentation du plan tabac. Déjà interdite de vente aux mineurs, la cigarette électronique devrait être interdite dans certains lieux publics, tel qu’écoles, transports en commun et tous les bureaux. La publicité pour les e-cigarettes va aussi être limitée puis interdite en 2016.


Source : legeneraliste.fr