« La chance a guidé nos pas »  Abonné

Publié le 20/02/2009

Crédit photo : ©DR

« Nous avons tous les deux faits nos études de médecine à Paris. C’est Nimol qui est parti à Rennes en premier, en 1999. Il avait trouvé un poste en centre hospitalier. On a eu de la chance, ça a été un vrai plus. D’ailleurs, mon installation en libéral a aussi été liée au fait que mon mari exerçait comme salarié. Sinon, nous cherchions un endroit qui ne soit pas trop éloigné de Paris où résident encore nos familles, et qui soit plutôt proche de la mer. Rennes convenait parfaitement. Mais, encore une fois, c’est plutôt la chance qui a guidé nos pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte