La carotte de la défiscalisation  Abonné

Publié le 02/12/2011

Les cotisations à des contrats de retraite complémentaire permettent aux professionnels libéraux de diminuer le montant de leurs revenus imposables dans la limite d’un plafond calculé pour les contrats Madelin de la manière suivante. Pour un bénéfice imposable en 2011 de 70 000 euros, les sommes cotisées à un contrat Madelin qui ne seront pas soumises à l’impôt sur le revenu sont de : 12 197 euros : (10 % * 70 000 euros) + 7000 euros + (15% * (70 000- 35 352 euros)).


Source : Le Généraliste: 2584