Rosacée

La brimonidine lutte contre l’érythème  Abonné

Publié le 13/12/2013
Le tartrate de brimonidine est un vasoconstricteur qui offre une alternative thérapeutique prometteuse dans l’acné rosacée. Il permet de réduire l'érythème facial pendant au moins 12 heures après l’application.

L’acné rosacée concernerait un adulte sur dix. Son retentissement psychosocial est important, mais il n'existe guère de solutions thérapeutiques, en dehors de la limitation des facteurs déclenchants (soleil, épices, alcool, corticoïdes topiques, températures extrêmes…), des cosmétiques masquants ou du laser.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte