La « banque de la Sécu » inquiète pour son découvert

Publié le 03/11/2009

L'Acoss, la « banque » de la Sécu a souligné mardi les risques liés à la hausse prévue de son découvert qui pourrait atteindre 65 milliards d'euros en 2010, estimant que la gestion des déficits cumulés n'a pas vocation à lui être confiée et nécessite une « solution pérenne ». Rappelant dans un communiqué que son plafond de trésorerie prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2010 s’élève à 65 milliards d’euros, le Conseil d'administration de l'Acoss « entend appeler l’attention sur les risques se rattachant à un tel niveau de besoin de financement s’agissant des activités quotidiennes de gestion de trésorerie ».


Source : legeneraliste.fr