La 4-fluoroamphétamine classée stupéfiant

Publié le 16/03/2011

La 4-fluoroamphétamine, drogue de synthèse appartenant à la famille des amphétamines, a été classée comme stupéfiant par un arrêté publié mercredi au Journal officiel. «Ce classement intervient en raison des propriétés pharmacologiques, des effets et des risques toxiques de ce produit, proches de ceux de l'amphétamine ou de la MDMA (ecstasy) ainsi que de sa diffusion en Europe», ont précisé l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et la Direction générale de la Santé (DGS) dans un communiqué commun. En 2009, deux décès liés à la consommation de 4-FA ont été notifiés en Grande-Bretagne. La 4-fluoroamphétamine (4-FA) est déjà classée comme stupéfiant en Israël (depuis 2007), au Danemark, en Suède, en Lituanie, en Croatie (depuis 2009) et en Suisse (depuis 2010). Proposée sur des sites internet, elle est consommée par voie orale, nasale, sublinguale, intraveineuse ou encore rectale. La 4-FA a fait l'objet de nombreuses saisies en Europe depuis 2008. Elle a souvent été retrouvée dans les comprimés vendus comme de l'ecstasy. Des poudres et des liquides ont également été saisis.


Source : legeneraliste.fr