« Journée morte » chez les radiologues le 23 avril

Publié le 03/04/2009

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) a appelé jeudi à une « Journée morte » le 23 avril dans les cabinets de radiologie, pour dénoncer les baisses de tarifs de certains actes, en vigueur depuis le mois dernier. L'assurance maladie a diminué en mars de 50% les tarifs des actes "en série" en radiologie. Lorsqu'un radiologue effectue plusieurs actes lors de la visite d'un patient, celui dont le tarif est le plus élevé reste facturé à 100%, tandis que les autres le sont désormais à 50%. Selon la FNMR, ces baisses de tarifs vont entraîner une perte de recettes d'« en moyenne, entre 9 et 20% par cabinet » et les radiologues vont être contraints de diminuer leurs investissements en matériel de « 50 à 70 millions d'euros au total » cette année.


Source : legeneraliste.fr