Jeux interdits  Abonné

Publié le 09/03/2012

L?’arrivée de la gauche au pouvoir ferait-elle bouger les lignes dans le domaine de la santé ? Curieusement, à moins de 50 jours du 1er tour, il est encore difficile de trancher. François Hollande demeure en effet prudent sur ses intentions pour la suite. Ainsi, dans le long discours qu’il a prononcé il y a un mois lors de son Forum Santé, il a procédé à un pilonnage en règle de la réforme Bachelot, mais il s’est bien gardé de dire qu’il supprimerait les ARS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte