Courrier des lecteurs

Jeunes, installez-vous ! (suite)

Publié le 17/01/2020

À la retraite depuis deux ans, je regrette le manque d’attrait des étudiants pour ce beau métier de généraliste.

En 2020, sans faire de publicité, vous constituerez très vite votre patientèle ou la « rachèterez » gratuitement. Ce qui était loin d’être le cas pour ma génération.

La carte vitale, l’ordinateur ont amélioré l’organisation du cabinet, le tiers payant. Et s’il reste encore des certificats, c’est aussi notre métier.

Eh oui, en médecine générale, aucune journée ne ressemble à une autre. Aucune routine intellectuelle, ni émotionnelle, et surtout un fabuleux enrichissement personnel par la relation humaine où il faut s’adapter au milieu social, à l'âge, au sexe… Et cela continue en 2020 !

Il est certain que l’installation isolée, à la campagne par exemple, est plus délicate, plus difficile. Heureusement, les efforts des mairies, les centres de santé, le regroupement, les routes à quatre voies rompent l’isolement.

Quant aux tracas avec la Sécurité sociale, les médecins-conseils sont des praticiens comme nous et il faut vraiment sortir des prescriptions habituelles pour qu’ils soient après nous.

Jeunes médecins, en conclusion, installez-vous ! Vous allez aimer la belle aventure humaine !

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Pascal Legrand, généraliste retraité

Source : Le Généraliste: 2895