Jeu d’enfants ?  Abonné

Publié le 10/02/2012

Souvenez-vous... Au printemps 2008, Roselyne Bachelot lâchait tout à trac : « Les professionnels de santé n’ont pas besoin d’être surveillés comme des enfants et que l’on vérifie s’ils ont bien effectué telle ou telle démarche de formation ! » Cette petite phrase enterrait un dispositif d’obligation de formation quasi-bouclé et faisait entrer les médecins dans l’ère du Développement Professionnel continu. D, P, C... Trois lettres, qui depuis la loi HPST réunissent sous le même chapeau FMC et EPP. Coquetterie politique de la part de l’ancienne ministre de la Santé ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte