Je ne suis pas un épicier  Abonné

Publié le 16/12/2011

À la fin de la consultation, quand vient le moment de payer, nous entendons : « C’est combien ? » Quelques patients lancent : « Je vous dois ?» ou bien, se croyant dans une épicerie : « ça nous fera ? ». Combien de fois, j’ai rêvé que j’étais un salarié, que je n’avais plus besoin de garder la monnaie dans un tiroir. Rêvé que je ne faisais plus de comptes mais de la médecine, rien que de la médecine... […] Les dinosaures accrochés à la course aux actes et à leur CA n’aimeront pas ce courrier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte