Dr Judith Loeb-Mansour*

« J’aurais pu y passer »  Abonné

Publié le 30/03/2012

A Argences (Calvados), le Dr Judith Loeb-Mansour a échappé de peu à la mort. C’était quelques jours avant Noël à la tombée de la nuit. Alors que la généraliste, après quelques minutes de travail, seule à son cabinet, ouvre la porte de la salle d’attente, son agresseur, qui est aussi l’ami de l’une de ses patientes, lui demande la caisse qu’elle s’apprête à lui donner. « Il a alors sorti son couteau et m’a planté à plusieurs reprises. Il a frappé non loin de l’artère sous-clavière et j’aurai pu y passer », se souvient-elle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte