Dr Marie-France Gérard*

« J’ai la verdure à perte de vue ! »

Publié le 25/07/2011

Mon secret pour un exercice pleinement satisfaisant en milieu rural, c’est tout simplement la campagne elle-même et l’exercice pluriprofessionnel. Les deux vont de pair. Je me suis installé en 1984, à travers la fenêtre du cabinet, j’ai la verdure à perte de vue. Je prends une journée de repos par semaine. Le fait d’avoir des stagiaires nous facilite la vie pour trouver des remplaçants pour les gardes le cas échéant. Et, au quotidien, nous ne perdons pas de temps avec notre travail en groupe. Par exemple, la secrétaire vient de me communiquer des résultats d’examen, je les adresse tout de suite à l’infirmière. Ce que je veux dire aux jeunes qui rechignent à s’installer, c’est que quand on est libéral, on peut faire ce qu’on veut. D’autant plus que le rapport démographique plaide en leur faveur.

* Installée en maison de santé à Vicherey (Vosges), 189 habitants.

Source : legeneraliste.fr