Irlande : décès d’une femme après refus d’IVG

Publié le 15/11/2012

Le décès d'une Indienne de 31 ans, morte fin octobre dans un hôpital irlandais après s'être vu refuser, selon son mari, l'interruption de sa grossesse alors qu'elle faisait une fausse couche, a suscité une vague d'indignation hier, mercredi, dans le pays. La jeune femme était enceinte de 17 semaines quand elle s'est présentée le 21 octobre à l'hôpital universitaire de Galway avec d'importantes douleurs dans le dos. Après avoir été informée par les médecins qu'elle était en train de faire une fausse couche, elle a demandé à plusieurs reprises que l'on mette un terme à sa grossesse. Mais le médecin a refusé de le faire tant qu’il y avait un rythme cardiaque foetal. Ce n'est que le mercredi à la mi-journée que le coeur du foetus s'est arrêté et que les médecins ont pratiqué un curetage sur la mère. La jeune femme, conduite en soins intensifs, y est décédée de septicémie dans la nuit du samedi au dimanche 28 octobre. L'avortement est interdit en Irlande sauf quand la vie de la mère est en jeu, selon une décision de la Cour suprême de 1992. Cependant, aucune loi n'a été votée pour faire appliquer cette décision.


Source : legeneraliste.fr