IRCANTEC : don’t disturb  Abonné

Publié le 24/02/2012

À la différence d'autres régimes de retraite complémentaire, l' IRCANTEC« s'active » à un train de sénateur. Sa Hot-Line, particulièrement difficile à joindre, se limite aux questions de connexion et d'inscription. Quant à son autre numéro d'appel, réservé aux dossiers déjà enregistrés, il refoule vite fait l'importun qui aurait l'outrecuidance d'oser s'enquérir de l'évolution de sa demande. Affligeant... On ne peut même pas réussir à les joindre pour leur rappeler qu'ils sont payés par nos cotisations !

Dr Jean Queva, Douvrin (Pas-de-Calais)

Source : Le Généraliste: 2593