Interdiction constitutionnelle des déficits: Fillon persiste

Publié le 27/08/2010

François Fillon engagera en septembre des consultations politiques visant notamment à inscrire dans la Constitution une disposition pour réduire les déficits publics, a annoncé jeudi Matignon. Dans un courrier, le Premier ministre invite les présidents des deux assemblées, les présidents et rapporteurs généraux des commissions des lois, des finances et des affaires sociales, ainsi que les présidents de groupes et partis politiques à lui faire part "prochainement" de leurs réactions au rapport rédigé en juin par Michel Camdessus sur ce thème.

Le 20 mai, en conclusion d'une conférence sur les déficits organisée à l'Elysée, Nicolas Sarkozy avait annoncé une série de mesures pour réduire les déficits publics, dont une réforme constitutionnelle imposant des objectifs chiffrés sur cinq ans et un ralentissement des dépenses de santé et des collectivités locales. Mais la gauche se montre hostile à cette réforme.


Source : legeneraliste.fr